Quand le stagiaire ne reconnaît pas ses difficultés

Luc Côté et ses collègues ont récemment publié un article dans la revue Le Médecin du Québec les difficultés des stagiaires en milieu clinique.

Résumé :

Votre stagiaire a des problèmes de raisonnement clinique. Lors des supervisions, vous devez régulièrement l’amener à modifier son impression diagnostique. Pourtant, au moment de l’évaluation formative, quand vous lui demandez de s’autoévaluer, il vous dit qu’il est plutôt satisfait de sa performance clinique. Non seulement il ne croit pas avoir de problèmes, mais il est même étonné quand vous évoquez ses difficultés. Vous n’arrivez pas à comprendre comment quelqu’un peut manquer d’autocritique à ce point et, surtout, comment vous allez pouvoir l’aider s’il ne reconnaît pas devoir corriger quoi que ce soit.

Cette première de deux chroniques abordera les concepts d’autoévaluation et d’autocritique et les principaux constats issus des recherches dans ce domaine. La prochaine proposera des stratégies pédagogiques à adopter par les cliniciens enseignants lorsqu’ils sont aux prises avec un stagiaire qui ne reconnaît pas ses difficultés.

Retour à la liste des actualités