La remédiation des faibles compétences de raisonnement clinique

Jeannette Guerrasio et Juan N. Lessing ont récemment publié un article dans la revue Pédagogie médicale au sujet de a remédiation des faibles compétences de raisonnement clinique

Résumé :

Problématique : Le débat se poursuit quant à savoir si le raisonnement clinique peut être enseigné et appris ou si le raisonnement clinique est une compétence ou un trait constitutionnel. Un programme de remédiation du raisonnement clinique a permis d'observer qu'un tiers de tous les stagiaires étudiants et résidents référés pour un enseignement de remédiation avaient de faibles capacités de raisonnement clinique, bien qu'ils possédaient des connaissances suffisantes pour réussir les cours et les examens de licence. Les étudiants peu performants font preuve de plusieurs faiblesses générales, liées notamment à des apprentissages purement opportunistes ou à l'absence de cadre adéquat permettent de structurer et d'organiser leurs connaissances ; ils éprouvent aussi des difficultés à apprendre dans le cadre du curriculum caché ou à identifier les commentaires non explicites.

Exégèse : Dans cet article, nous décrivons un processus étape par étape pour identifier, diagnostiquer et corriger des faiblesses en termes de capacité de raisonnement clinique. Bien que l'utilisation de cette méthode de remédiation spécifique ait montré sa capacité à améliorer les aptitudes des étudiants en difficulté, des développements ultérieurs seront nécessaire pour vérifier si elle est en mesure de conduire ces étudiants à un niveau d'excellence en matière de raisonnement clinique.

https://doi.org/10.1051/pmed/2017022

Retour à la liste des actualités