L’analyse des difficultés du parcours des étudiants en médecine dans les facultés de médecine françaises

Bach-Nga Pham et ses collaborateurs ont récemment publié dans la revue Pédagogie médicale un article sur difficultés du parcours des étudiants en médecine dans les facultés de médecine françaises.

Résumé :

Contexte : Les difficultés que peuvent rencontrer les étudiants en médecine tout au long de leur formation facultaire après la réussite au concours de la première année commune aux études de santé sont multiples. Ces difficultés, de causes très diverses, sont susceptibles de donner lieu à des redoublements, triplements, quadruplements, voire à l’arrêt définitif du cursus médical.

Méthode : Afin de mieux dénombrer le nombre d’étudiants concernés et de connaître les modalités de prise en charge des étudiants en difficulté dans chaque faculté, le groupe de pédagogie de la Conférence des doyens des facultés de médecine a procédé à une étude à l’aide d’un qu estionnaire de 11 items.

Résultats : Les données recueillies ont permis, pour la première fois, d’établir une représentation qualitative et quantitative des effectifs en premier et deuxième cycles des 35 facultés de médecine en France (nombre d’étudiants primants, redoublants, triplants, quadruplants). Le nombre d’étudiants arrêtant leur cursus médical à différents stades de leur formation était de 0,29 % pour l’année universitaire 2014-2015. La majorité des facultés de médecine ont déclaré avoir un dispositif de prise en charge des étudiants en difficulté.

Conclusion : Au décours de ce travail, il paraît important que tous les acteurs de l’enseignement médical soient sensibilisés au problème, avec mise en place au niveau national d’un suivi des cellules/commissions de prise en charge des étudiants en médecine en difficulté.

Retour à la liste des actualités