Formation initiale en néphrologie en France: qu’en pensent les internes ? Résultats de la première enquête nationale

Rémi Brasme et ses collègues ont récemment publié un article dans la revue Néphrologie & Thérapeutique au sujet de la formation initiale en néphrologie en France.

Résumé :

 

En 2015, la néphrologie a été le premier choix de spécialité médicale des étudiants de médecine de France, ce qui en fait la troisième spécialité la plus choisie depuis 2012, mettant en avant l’intérêt croissant des étudiants en médecine pour ce domaine pourtant jugé difficile. Cette progression encourageante semble due à la diversité qu’offre cette spécialité allant des maladies génétiques rares, immunologiques, en passant par la physiologie, la dialyse, la transplantation, et aux nombreuses possibilités en recherche. Face à de telles possibilités, la formation est primordiale et doit permettre une ouverture à toutes ces sur-spécialités en offrant dans le même temps une maîtrise globale de la discipline. La présente étude a pour objectif d’évaluer la satisfaction des internes de néphrologie concernant leur formation au cours de leur diplôme d’études spécialisées en France, que ce soit au niveau national, interrégional ou local, afin d’identifier, si besoin, des pistes d’amélioration.

https://doi.org/10.1016/j.nephro.2016.11.002

Retour à la liste des actualités